Légendes et Mythologie

> Aller directement au scoop

enter Alors voilà.
C’est l’histoire de Mari, personnage principal de la mythologie Basque, qui est belle et représente la Nature. Tout irait pour le mieux si Mari n’avait choisi comme mari (vous me suivez) le monstrueux Sugaar (rien à avoir avec Sugar, il n’est pas fait de sucre bien au contraire). Ce dernier, surnommé le « dragon mâle », est un poil colérique et s’emporte facilement.

Tous deux font, c’est le cas de le dire, la pluie et le beau temps puisque tous les vendredis, avec la horde de sorcières qui les accompagne, ils conçoivent les orages qui vont fertiliser la terre (et le peuple aussi tant qu’à faire).

De cette union vont naître 2 enfants :  Mikelats est un être maléfique, alors que Atarrabi est l’incarnation du bien.
Après de brillantes études à l’école du Diable (on suppose donc que c’est Sugaar qui s’est occupé des choix éducatifs des enfants), Atarrabi devient curé de Sare.
Las le frangin, qui ne trainait jamais loin, avait pour dessein la destruction des champs de blés de Sare. Heureusement, ce bon Atarrabi eut le dernier mot à force de prières et d’incantations (à méditer) : il sauva l’agriculture de la région ! Mais ne pouvant rester sur un échec et suite de la mort du père (foudroyé par son propre coup de tonnerre lâché par inadvertance le jour où ivre il tomba de son pottok), Mikelats se joint à sa mère pour mettre en forme les orages et conduire les averses de grêle qui affectent les troupeaux et détruisent les récoltes.

C’est pour cela qu’il pleut souvent sur le Pays Basque mais que le paysage est si vert et si beau !

Normalement, à ce stade de l’histoire, vous devriez éprouver une furieuse envie de partir sur les traces de Mari … ? Pas de problème, suivez-nous !

– Visitez la grotte de Sare où Mari séjournait avec Sugaar. Sare est à 14 km de Souraïde. Voir le site internet

– Visitez les grottes de Zugarramurdi, le repère des Sorgin, sorcières fêtardes et malicieuses qui accompagnaient Mari. Incontournables et magnifiques, elles vous donneront un aperçu du repaire des sorcières. Petite anecdote, elles deviennent le lieu de concerts chaque année pour Halloween, où tout le monde prend plaisir à se déguiser depuis des décennies. Le village est en espagne, à 13 km de Souraïde. Voir le site internet

– Enfin, si vous souhaitez vous promener au pays des diablotins et des sorcières et voir la résidence secondaire de Mari, c’est du côté de Durango qu’il vous faut aller (une centaine de km de l’autre côté de la frontière). Mais on vous prévient, ce coin (le mont Anboto) est peuplé de fantômes. Outre les sorcières, les grottes servirent d’habitation à des époques historiques et préhistoriques, et de refuges aux hérétiques persécutés par les rois de Castille. Brrrr !

SCOOP :
Figurez-vous que la résidence du Mondarrain accueille du 25 mai au 13 juin 2019, une équipe de techniciens qui participe au tournage d’un film d’Eugène Green : Mikelats et Atarrabi.
Si c’est pas drôle comme coïncidence ! Résidence du Mondarrain, épicentre de la mythologie basque l’espace de quelques semaines !